Nouveau design sport de ZDF : Katrin Müller-Hohenstein dans les coulisses du „das aktuelle SPORTSTUDIO“ (émission sportive hebdomadaire)

© ZDF/Atelier Markgraph/Alpenblick GmbH

Le stade est dans le studio comme à la maison

L'émission sportive hebdomadaire,"das aktuelle SPORTSTUDIO" est une véritable institution pour les fans de foot. Mais même les légendes ont parfois besoin de rafraîchir leur maquillage. Comment lifter un symbole sans pour autant lui faire perdre la face, c'est le défi qu'a relevé l'Atelier Markgraph.

L'émission "das aktuelle SPORTSTUDIO" a vu le jour en 1963, année de création de la Bundesliga. Pour la saison 2017/2018, le studio a été complètement transformé et rend parfaitement l'atmosphère d'un stade de foot : « En habillant le studio comme un stade, nous voulions que les téléspectateurs vivent encore plus intensément leurs émotions, » explique Sebastian Nüßlein, architecte de la société Atelier Markgraph et une des principales têtes pensantes de ce projet.

Un système qui tourne rond

Ce nouveau kit télévisuel ne devait pas seulement satisfaire aux besoins des trois émissions sportives de ZDF (das aktuelle SPORTSTUDIO, ZDF SPORTreportage et ZDF SPORTextra), mais aussi s’inscrire visuellement et techniquement comme un témoin actif des temps modernes. Afin de satisfaire à toutes ces exigences, tout en renforçant le vécu émotionnel inhérent aux stades de foot, Sebastian Nüßlein et son équipe se concentrèrent sur un symbole : le virage des supporters. « Le nouveau design permet d’accueillir plus de monde dans le studio tout en permettant une prise de vue à 360° de la caméra, » explique Ralf Schnürer, responsable de production d’Atelier Markgraph. « Pourquoi est-ce si important ? Simplement parce que l’atmosphère du studio interagit directement sur les émotions vécues par le téléspectateur. »

Le PLEXIGLAS® fait vibrer le virage

Nous avons choisi le PLEXIGLAS® LED Black & White, car il est le matériau qui permet de jouer sur des spectres lumineux colorés ou sombres jusqu'à obtenir un noir mat et plein de profondeur.

Sebastian Nüßlein
architecte, Atelier Markgraph

Les éléments principaux de ce nouveau look sont des quadrilatères lumineux dont la forme rappelle les écharpes des supporters. « Par ce biais, nous créons des émotions, » explique Ralf Schnürer. En effet, rien ne remue plus les stades qu’une vague de supporters encourageant son club de vive voix et faisant la ola en brandissant l’écharpe du club.

Dans le studio, une centaine de ces « écharpes de supporters » sont intégrées dans des boîtes métalliques de 3 x 0,5 m avec un revêtement en PLEXIGLAS® sur lequel des images ou des motifs lumineux sont projetés au cours de l’émission.  « Nous avons longuement cherché le matériau adéquat et nous sommes finalement décidés pour le PLEXIGLAS® LED Black & White 9H04 SC, satiné sur une face, » se rappelle Sebastian Nüßlein. « Nous avions besoin d’un éclairage arrière homogène pour les éléments médias. En combinant des DEL colorées à l’une des spécificités du PLEXIGLAS®, excellent diffuseur de lumière, nous pouvions enfin trouver une solution qui satisfasse à nos exigences. » Une idée innovante qui se rapproche du mode de fonctionnement et de la qualité des écrans LED : le rétroéclairage des DEL fonctionne comme une trame colorée microperforée. La coloration de chacun des points lumineux fonctionne indépendamment des autres points. L’ensemble permet der réaliser des motifs LED colorés, des images et même de diffuser des séquences vidéo qui sont ensuite projetées au dos du PLEXIGLAS®. Avant de pouvoir réaliser ces modules LED exclusifs, il a fallu faire de nombreux tests, à l’issue desquels le PLEXIGLAS® LED Black & White s’est avéré être le matériau à même de répondre à toutes les exigences. « Il nous fallait un matériau d’apparence neutre et noir, sans éclairage arrière, mais à même de s’illuminer et de se colorer immédiatement à volonté, » ajoute Sebastian Nüßlein. « Pour finir, seul le PLEXIGLAS® satisfaisait à tous nos critères. »

Montage et démontage hebdomadaire

Une autre des gageures de ce projet concerne le montage et le démontage du kit du « das aktuelle SPORTSTUDIO« . Tous les vendredis, il faut aller le chercher dans les entrepôts de ZDF, le conduire et le monter dans le studio de retransmission et, le dimanche, il faut encore le démonter et le ramener dans l’entrepôt. « Un argument de plus pour choisir le PLEXIGLAS® comme matériau de base, car il est aussi léger que résistant, » explique Sebastian Nüßlein.

Une autre des difficultés fut de parvenir à définir la distance optimale entre les lampes à DEL et la surface du PLEXIGLAS®. Les lampes ne devaient être ni trop loin ni trop près de la surface, sans quoi les différents points lumineux risquaient de transparaître et les couleurs se mélangeraient.

Pour tous les éléments en PLEXIGLAS®, il fallait impérativement obtenir une diffusion parfaitement homogène de la lumière – tout en ayant des surfaces non réfléchissantes. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi le PLEXIGLAS® Satinice pour réaliser les marches et les rectangles lumineux de l’auditorium. Pour les tables de modération, nous avons opté pour le PLEXIGLAS® GS anti-reflet matifié. En effet, ce matériau rendu mat ultérieurement permet d’éviter les réflexions lumineuses et reflets brillants, ce qui était primordiale pour ces tables où l’arrondi des angles distend le matériau.

Des courbes et des angles

Deux autres des éléments principaux du studio avaient également plus que besoin d’un grand lifting : l’horloge et la cage de but. « À l’origine, nous ne voulions pas toucher à ces deux monuments de l’émission, » se rappelle Sebastian Nüßlein. « Mais au fur et à mesure que le projet aboutissait, il apparu comme une évidence d’en faire également des vecteurs médiatiques et de les digitaliser. » Là encore, il nous fallut faire face à de nouvelles contraintes, car un ballon tiré à 11 mètres de distance peut atteindre une vitesse allant jusqu’à 120 km/h.  Là encore, du fait de son extrême résistance aux chocs, c’est le verre acrylique de marque d’Evonik qui l’emporta. De plus, comme chaque but entrant est accueilli par un feux d’artifice lumineux, il fallait également stabiliser les systèmes électroniques et les rendre insensibles aux chocs. Pour finir, Sébastian Nüßlein et Ralf Schnürer décidèrent de garder une pointe nostalgique en conservant, au repos, l’apparence de l’ancienne cage de but.

Au début, nous n'étions pas certains de pouvoir relever tous les défis, mais la passion l'a emportée.

Ralf Schnürer
responsable de production, Atelier Markgraph

Un monde sportif aux possibles infinis

Le nouveau décor du studio offre un nombre infini d’agencements possibles. La régie comme les caméramans en découvrent de nouvelles à chaque émission. « Chaque semaine, les images se peaufinent, » se réjouit Sebastian Nüßlein. « D’un seul coup, on découvre de nouvelles prises de vue, des déplacements innovants des caméras pendant qu’en arrière plan de nouvelles projections s’inventent. Nous sommes particulièrement satisfait de la flexibilité des nouveaux éléments du studio et nous régalons chaque semaine en vivant les grands moments sportifs sur ZDF. »