Déplacements professionnels en avion avec ordinateurs portables

©istock/EXTREME-PHOTOGRAPHER

Un espace privé aux moments opportuns

Si un film pare-vue empêche effectivement que l'on lise par-dessus votre épaule, il réduit considérablement la luminosité de l'écran. Heureusement, la dernière innovation en PLEXIGLAS® de siOPTICA vous permet maintenant de protéger de façon sélective les contenus de votre écran des regards indiscrets.

En effet, qu'il s'agisse d'ordinateurs ou de téléphones portables, de distributeurs bancaires ou du système d'info-divertissement de votre véhicule, etc ... Aujourd'hui la plupart des appareils électroniques sont dotés d'écran haute résolution. Cette qualité a l'avantage d'en permettre la lecture même à bonne distance de l'appareil ... ce qui a l'inconvénient de n'être pas toujours voulu.

Travailler pendant les déplacements comporte un risque certain pour la confidentialité des données

« Toute personne ayant travaillé sur son ordinateur portable dans un avion ou dans un train a déjà eu le sentiment désagréable d’être exposé aux regards indiscrets, » dit le Dr Markus Klippstein, directeur général de siOPTICA, entreprise qui conçoit et commercialise des solutions optiques innovantes pour la protection visuelle et la confidentialité des applications. Les photographies des dernières vacances en bord de mer sont parfois trop intimes pour être exposées aux regards étrangers. De la même manière, pendant que vous accomplissez vos achats en ligne, les voleurs de données – également appelés les pirates informatiques visuels – ont vite fait de jeter un œil par-dessus votre épaule pour enregistrer les données de vos cartes de crédit.

Il en est de même des données professionnelles et confidentielles que les voyageurs traitent lors de leurs déplacements : certains chiffres-clefs de la société, la description détaillée des produits ou bien encore les aspects stratégiques de l’entreprise sont autant de points pour lesquels la confidentialité est primordiale. « Nombreux sont les travailleurs en déplacement qui enfreignent involontairement les clauses de confidentialité de leur société, » dit le Dr Markus Klippstein, « ce qui simplifie d’autant le travail des pirates informatiques. » C’est d’autant plus simple que la quasi-totalité des téléphones portables sont dotés d’une caméra haute résolution. Il suffit maintenant d’appuyer sur le bouton et, ni vu ni connu, les données sont dans la boîte.

Geschäftsfrau mit Laptop

Pirate informatique visuel

D’après une étude réalisée en février 2016, 88 % des « piratages informatiques visuels », c’est-à-dire par-dessus votre épaule, réussissent. Dans 70 % des cas, la victime ne s’en rend absolument pas compte.

© istock/anyaberkut + istock/lisenok94144

Les films pare-vue amoindrissent la luminosité

Pour se protéger, bien des entreprises suggèrent à leurs voyageurs d’utiliser des films de protection visuelle pour leur écran. Ces derniers sont apposés directement sur l’écran de l’ordinateur portable. Leur structure spécifique empêchant ainsi, entre autres, les regards latéraux indiscrets. « Malheureusement, ces films pare-vue réduisent parfois de moitié la luminosité de l’écran. Les utilisateurs ont alors tendance à vouloir l’augmenter d’autant dans les paramètres de l’ordinateur mais ils réduisent ainsi grandement l’autonomie de la batterie, » explique le Dr Markus Klippstein. « Sans oublier que ces films pare-vue peuvent être restés au bureau ou à la maison ou avoir été perdus. Les collaborateurs travaillent alors sans protection. »

Une alternative aux films pare-vue

Avec PLEXIGLAS® , la société siOPTICA a créé un film de protection d’écran aussi innovant que performant. En tant que partie intégrante de l’écran, cette technologie de protection visuelle garantit la confidentialité à tout moment. « En mode public, l’écran est visible pour tous de tous côtés. En mode privé, la vue en est limitée, » explique le Dr Markus Klippstein. Que ce soit avec le commutateur ou via le logiciel, il ne faut que quelques secondes pour basculer d’un mode à l’autre. Cette fonction est parfaitement compatible avec les écrans tactiles, n’accroît en rien l’épaisseur de l’écran et n’augmente pas la consommation énergétique de l’ordinateur portable. « C’est tout simplement une innovation mondiale que nous avons pu réaliser grâce aux incroyables propriétés propres au PLEXIGLAS® et au savoir-faire d’Evonik, » dit le Dr Markus Klippstein.

Un espace privé aux moments opportuns: voilà le secret de cette innovation en matière de protection visuelle

« C'est tout simplement une innovation mondiale que nous avons pu réaliser grâce au savoir-faire d'Evonik. »

Dr. Markus Klippstein
directeur général de siOPTICA

Protection visuelle commutable : forte demande du marché

Cette innovation technologique pour la protection visuelle se prépare pour la production en série. En plus des ordinateurs et téléphones portables, elle pourrait être incluse dans de nombreuses autres applications. « Depuis que notre technologie a vu le jour, nous recevons sans cesse de nouvelles demandes et requêtes, » commente le Dr Markus Klippstein. Les distributeurs de billets ou les terminaux de paiements pourraient, par exemple, être équipés avec la technologie siOPTICA permettant ainsi aux clients de faire leur code en toute sécurité sur l’écran tactile. Lorsque le terminal n’est pas utilisé, l’appareil peut basculer en mode public et afficher des publicités clairement visibles par tous. « À ce jour, les publicités affichées par les distributeurs de billets et les terminaux de paiement sont difficilement lisibles pour les badauds. Avec notre innovation, les institutions bancaires pourraient pourtant aisément optimiser l’utilisation de ces surfaces publicitaires existantes, » ajoute le Dr Markus Klippstein. On pourrait de la même manière équiper les terminaux d’examens numériques, tels que ceux utilisés par exemple pour le permis de conduire, interdisant ainsi techniquement aux candidats toute possibilité de copier sur son voisin. Pendant les heures d’enseignement, la bascule en mode public permettrait à tous les participants de travailler sur le même îlot de formation.

Réduire la distraction au volant

« Bien que dans ce cas il s’agisse de protéger la confidentialité des informations affichées à l’écran, notre technologie pourrait pourtant accroître parallèlement la sécurité routière, » dit le Dr Markus Klippstein. De fait, en plus de la navigation, les systèmes d’info-divertissement offrent diverses possibilités de réglages de la radio, de la climatisation, de la configuration du véhicule et permettent même de visionner des films ou d’utiliser des applications. Une multiplicité fort intéressante qui risque pourtant de déconcentrer le conducteur. « Pour ce type d’utilisation, notre technologie nous permet de créer un mode d’affichage info-divertissement. Pendant la conduite, les informations correspondantes affichées à l’écran ne seraient alors visibles que pour le passager. « De fait, notre technologie s’applique dès que l’on requiert à un angle de vue spécifique ou restreint de l’écran. »