© Airbus Helicopters

Lorsque chaque seconde compte

Les vitres en PLEXIGLAS® des hélicoptères allient une excellente visibilité à une grande sécurité.

Lorsque l'hélicoptère de secours décolle, chaque seconde compte. Qu'il s'agisse d'un accident de voiture en plein centre ville, d'une opération de secours en montagne ou d'une intervention par grand vent en mer : les conditions d'intervention sont extrêmes et exigent des matériaux d'excellente qualité.

Pare-brise avec vue panoramique

Sa structure en filigrane allié à de rigoureux critères de sécurité et de stabilité font du « H135 » (avant 2014 “EC135”)  un matériau qui a fait ses preuves en matière de secours aériens. Fabriqué depuis 1996 Airbus Helicopters (avant 2014 Eurocopter), l’autogire maniable et léger répond à toutes ces attentes : les rotors sont souples, légers et résistants, les moteurs sont fiables et puissants. Et, bien souvent, il ne s’agit pas que de la survie des pilotes ! Entre également en ligne de compte ce qu’ils ne peuvent pas voir et qui se trouve pourtant directement sous leurs yeux :  le pare-brise, qui leur offre une vue panoramique et qui n’est pas en verre. Le PLEXIGLAS® d’Evonik offre aussi bien une vue parfaitement claire tout en protégeant des UV et en offrant la meilleure protection lors des opérations de secours.

Vitres d'hélicoptère en PLEXIGLAS® garantissent au H135 une vue excellente. © Airbus Helicopters

Le H135 a plus de 20 ans

Depuis sa commercialisation, en 1996, le bimoteur léger H135 a plus de quatre millions d’heures de vol à son actif.  1 200 modèles ont été livrés à plus de 300 opérateurs dans 60 pays. En savoir plus sur le H135.

Atouts décisifs

Le PLEXIGLAS® est deux fois moins lourd que le verre. Cela réduit d’autant la consommation et permet de réaliser des interventions plus longues. Toutes les vitres transparentes du modèle H135 sont fabriqués avec ce matériau moderne : Pare-brise avant, vitres de côtés et lunette arrière.

Le verre, notamment pour des raisons de sécurité, ne peut être considéré comme un matériau approprié. En cas d’accident – comme par exemple de percuter un oiseau – la vitre se fendillerait aussitôt réuisant dangereusement la visibilité. Avec PLEXIGLAS®, aucun risque. Seul le point d’impact présenterait une irrégularité. De plus, les plaques se laissent parfaitement mettre en forme et offrent au pilote une excellente vision panoramique. Un point particulièrement important, du fait de la forme sphériques du cockpit de l’hélicoptère.

Éprouvé tant pour l'optique que pour la qualité

Avant de pouvoir décoller, le PLEXIGLAS® a un long trajet à parcourir. Cela commence dans l’usine Evonik de Weiterstadt, où le matériau est réalisé dans un processus de fonderie particulier. Après quoi, Evonik certifie chaque plaque PLEXIGLAS® conformément aux normes aéronautiques. Concernant les qualités optiques, avec des contraintes d’épaisseur très limitées et des propriétés mécaniques particulièrement élevées, l’industrie aéronautique a de hautes exigences en matière de verre acrylique.

La société Josef Weiss Plastic, sise à Hofolding et spécialisée dans le vitrage des hélicoptères, intervient ensuite pour poursuivre le traitement du matériau. Le matériau y est chauffé, puis étendu et étiré jusqu’à l’obtention de la forme voulue. C’est primordial pour que les pilotes aient une vue sans distorsion. Chaque plaque est soigneusement vérifiée et contrôlée. Le matériau présente-t-il une erreur optique ? La forme et la taille sont-elles adéquates ? Et là, on parle en millimètre !

Un matériau impeccable

Quand une vitre en PLEXIGLAS® part en mission, c’est du sérieux. Les interventions de secours aériens requièrent des matériaux ayant des performances élevées. L’appareil et tous ses vitrages doivent faire face à des changements de température extrêmes, aux vents, à une météo difficile et des rayonnements UV puissants – et celà, même lorsque chaque seconde compte.