Photo-montage du tunnel de l'aquarium et croquis des champs d'applications du PLEXIGLAS®

© Evonik

« Nous voulons faire évoluer l’univers du verre acrylique »

Depuis sa création, le PLEXIGLAS® s'adapte et évolue afin de répondre toujours au présent aux besoins spécifiques de nos clients. La source de ces évolutions ?

Transformer de petites vitres d'aquarium en un tunnel en verre géant, transmuer des plaques épaisses en films fins pour les appareils portables -Martin Krämer, responsable de la division des produits acryliques d'Evonik, nous explique dans son interview pourquoi le principe évolutif est inhérent au PLEXIGLAS®, le rôle prépondérant que la passion joue au cœur des nouveaux projets et quelles sont les applications prospectives que le savoir-faire d'Evonik envisage pour ce matériau dans les prochaines années.

Monsieur Krämer, la signature de la marque PLEXIGLAS®, c'est l'inspiration. Mais comment fait le PLEXIGLAS® pour engendrer de nouvelles applications avec de simples inspirations ?

Martin Krämer : La synergie des esprits, internes et externes à l’entreprise, c’est le secret, tout simplement. Sans distinction aucune, nous cherchons tous à créer quelque chose avec notre matériau. Du fait des multiples projets existants, nombreux sont les designers, architectes ou développeurs qui ont déjà fait connaissance avec le PLEXIGLAS® et qui réalisent, tout naturellement, de nouveaux projets avec ce matériau. Il arrive aussi qu’ils soient tout simplement à la recherche de nouvelles solutions. Ils expérimentent alors avec les multiples propriétés de ce matériau incroyable, ouvrant ainsi sans cesse la porte à de nouvelles possibilités. Nous nous considérons comme un partenaire innovant de nos clients et les accompagnons avec un savoir-faire de plus de 80 ans en matière de PLEXIGLAS® ainsi qu’avec nos connaissances actuelles du marché.

Pourriez-vous nous en donner un exemple ?

Martin Krämer : Qu’il existe des coupoles intégralement en verre pour les sous-marins, par exemple, est le fruit exemplaire d’une synergie parfaite avec nos clients. Dans ce domaine, au commencement, nous ne disposions que de petits hublots. Nos clients réclamaient pourtant avec constance des vitres toujours plus grandes. Nous avons dû énormément expérimenter avant de pouvoir fournir des coupoles intégralement en verre. Ce fut un véritable défi, car il s’avère extrêmement difficile de mouler un bloc de PLEXIGLAS® de telle sorte que la coupole finale ne présente aucune distorsion optique. Au fil du temps, je constate que mes collaborateurs font toujours preuve d’une ardeur hors du commun quand il s’agit de trouver la meilleure solution possible – quel que soit le domaine d’application.

Martin Krämer

Martin Krämer

… est depuis 2015 le responsable de la division des produits acryliques d’Evonik,qui avec son portefeuille de produits semi-finis en PLEXIGLAS®  est le leader du marché des polyméthacrylates de méthyle (PMMA). En matière de PLEXIGLAS®, il n’est pas seulement fasciné par les multiples domaines d’application, mais par le processus de production dans son ensemble, de la création à la plaque finale. « Chaque plaque est en soi une réaction chimique pure, au sein de laquelle de nombreux paramètres interfèrent. Ce n’est en rien une simple machinerie qu’il suffit d’alimenter pour produire avec constance le même matériau. La qualité de nos produits repose avant tout sur le savoir-faire de nos collaborateurs. »

© Evonik

Ce potentiel évolutif constant est-il prépondérant pour la marque PLEXIGLAS® ?

Martin Krämer : Sans contestation possible. Les opportunités nouvelles sont notre moteur. Ce n’est tout simplement pas dans la nature de notre marque de se contenter de l’existant. Le PLEXIGLAS®, c’est l’original ! Nous l’avons créé et pouvons affirmer avec certitude que nous sommes les plus expérimentés sur ce marché. C’est pourquoi nous voulons être innovants tout en restant pionnier dans notre secteur industriel et nous considérons comme les interlocuteurs privilégiés de nos clients avides de nouveaux développements. Cela veut dire :  lorsqu’une création impliquant des PMMA est envisagée, en tant que leader en matière de production de matériaux finis ou intermédiaires en polymère, nous sommes un interlocuteur privilégié.

En quoi le PLEXIGLAS® se distingue-t-il fondamentalement de la concurrence ?

Martin Krämer : La constance de la qualité, l’étendue de sa gamme, les compétences techniques en matière de traitement du matériau et l’engagement du personnel, voilà ce qui nous distingue et fait avancer nos clients. Car il n’y a que la passion pour transcender la raison et engendrer une solution nouvelle qui ne soit pas seulement une solution, mais bien LA solution. Il arrive souvent que cette solution soit tout simplement une révolution, inexistante jusqu’alors. Nous souhaitons avant tout faire évoluer le verre acrylique ou, comme nous nous plaisons à le répéter : « Evolution in Acrylics is our Passion. »

Evolution in Acrylics is our Passion

Vision de la division des produits acryliques d'Evonik

Qu'entendez-vous par là ?

Martin Krämer : Notre volonté n’est pas tant de révolutionner le monde que de le faire avancer. Nous n’engendrons pas ici quotidiennement des inventions révolutionnaires pour le monde. Au contraire, en relation étroite avec notre clientèle, nous sommes attentifs à développer le PLEXIGLAS® avec constance. Avec nos nouveaux équipements d’étirage et de polissage, par exemple, nous serons à même de fournir dès 2018 des plaques en PLEXIGLAS® surdimensionnées pour l’industrie aéronautique. De la sorte, les fabricants aéronautiques pourront accroître l’efficience de leur production tout en ayant l’opportunité de réaliser de nouveaux concepts de plus grandes fenêtres. Un autre exemple est celui de nos nouveaux équipements pour réaliser des films. Le démarrage de la production y est également prévu pour 2018, avec les mêmes ambitions, à savoir : produire des feuilles plus larges tout en augmentant le nombre de couches possible. Ce sont, en soi, deux révolutions dans l’univers de la production acrylique qui démontrent en toute simplicité ce qu’Evonik entend réaliser avec sa politique de développement de concepts intelligents dans le secteur chimique.

Ainsi, en 2018, les évolutions du PLEXIGLAS® iront de l'avant Pourquoi Evonik investit-il tout particulièrement dans ces domaines d'application ?

Martin Krämer : Nous pensons que dans les prochaines années, la demande va véritablement augmenter dans ces deux domaines car ils sont soumis à l’influence des grands courants. D’une part, le thème de la mobilité. Dans les 20 prochaines années, des dizaines de milliers de nouveaux avions prendront leur vol. Ne serait-ce qu’en Chine ou en Inde, l’évolution de la classe moyenne est considérable et a systématiquement pour conséquence d’accroître les besoins en matière de liaisons aériennes. Nous voulons tout naturellement être un membre actif de cette évolution et, du fait de notre savoir-faire particulier, nous sommes le partenaire idéal pour les clients qui souhaitent se développer dans ce domaine d’activité.

Et avec les films ?

À l'origine, il y a le PLEXIGLAS®

Il y a plus de 80 ans qu’Otto Röhm a créé le PLEXIGLAS® et depuis, il en existe toute une gamme. La molécule de base à proprement parler, le polyméthacrylate de méthyle, est absolument la même qu’autrefois. Ce qui a changé, c’est la manière d’appréhender le matériau. Notamment, les techniques de moulage et d’extrusion ont bien évolué. De plus, le PLEXIGLAS® est maintenant réalisé avec de nouveaux additifs et est produit dans le respect de l’environnement.

Martin Krämer : En ce qui concerne nos films, le thème de l’urbanisation est prédominant. Les populations des grandes villes ne cessent d’augmenter, ce qui implique de nouvelles constructions. Un film en PLEXIGLAS® est apposé sur les profils des fenêtres en PVC pour les protéger contre le vent et les intempéries. Cette utilisation exploite une importante quantité de notre matériau. Et la tendance ne fait que s’accroître puisque les champs d’application s’étendent, comme par exemple, de protéger les façades des bâtiments avec un film en PLEXIGLAS®. En effet, dès que les façades sont soumises à un rayonnement UV important et doivent être protégées, le PMMA est un matériau idéal. Ce sont les raisons pour lesquelles nous avons choisi d’investir dans ces domaines.

Les modes et tendances ne prennent pas toujours la direction que l'on pense ...

Martin Krämer : C’est exact et par le passé, nous avons déjà eu à modifier des variantes de notre PLEXIGLAS®. Mais il n’y a pas de développement possible sans une véritable prise de risque. Si l’on n’ose pas, que l’on attend d’être absolument sûr on ne peut pas prendre les décisions qui feront avancer le secteur. Il faut être prêt à prendre des risques calculés. C’est la base de tout développement.