Hôtel Clarion à Helsinki

© FI/Helsinki, Hotel Clarion, www.berndorf-baederbau.com

Frissons garantis au 17ème étage

À Helsinki, la piscine de l'hôtel Clarion dépasse de l'immeuble sur 1,5 mètre - et ce, au 17ème étage ! Celui qui, en nageant ,regarde à travers le sol en PLEXIGLAS® a fort intérêt à ne pas être sujet au vertige.

Helsinki se trouve sur le littoral du golfe de Finlande. De nombreux navires mouillent chaque jour dans le port de Jätkäsaari sur lequel l'hôtel Clarion offre une vue à couper le souffle. Cette vue imprenable n'est pourtant pas le point culminant d'attraction de l'hôtel. Ce qui avant tout attire le regard sur cet hôtel, c'est le point de vue en tant que tel : une piscine en acier qui, comme un balcon, sort du bâtiment.

Une piscine pour les nageurs qui n'ont pas le vertige

Une cliente britannique narre son expérience en ces mots : « Mon cœur en a raté un battement » ; un autre client n’arrivait même pas à s’approcher du fond du bassin. C’est exactement l’effet que l’architecte de l’hôtel Clarion voulait obtenir pour les clients de l’hôtel. Gerold Wimmer, de la société Berndorf Metall- und Bäderbau GmbH , l’a accompagné dans ce projet. « Nous avons ensemble réfléchi aux moyens de concevoir et réaliser une piscine aérienne en acier au 17ème étage de l’immeuble », dit l’autrichien, qui est le responsable exclusif des ventes et du développement commercial pour le marché scandinave. Il se retrouva alors face au plus grand défi qu’il ait jamais eu à relever : transformer une piscine en balcon avec vues. Une vue imprenable sur le devant et à 50 mètres de profondeurs. « Les nageurs ont intérêt à ne pas avoir le vertige », blague Gerold Wimmer.

Une construction destinée à contenir 54 mètres cubes d’eau au 17ème étage exige une parfaite expertise des savoirs techniques et des matériaux. « Nous construisons depuis 1960 des bassins en acier », dit fièrement Gerold Wimmer. Ce matériau a l’avantage d’avoir une très longue durée de vie, tout en étant neutre et simple d’entretien. Pour l’hôtel Clarion, la société Berndorf Metall- und Bäderbau GmbH réalisa une construction de 4 mètres de large sur dix de long. Le clou de la réalisation : un sol transparent qui dépasse sur 1,5 mètre à l’extérieur du bâtiment et pour lequel on eut recours à l’expertise de Moritz Meinesz de la société Hydrosight.

Durablement transparent

Grâce au PLEXIGLAS®, la vue de la piscine en acier est spectaculaire pour longtemps. Malgré le vent et la pluie, le verre acrylique de la marque Evonik ne jaunit pas et reste parfaitement transparent. Pour en savoir plus sur la garantie 30 ans d’Evonik pour le PLEXIGLAS®

Une vue sans aucune déformation

La société installée à Emmerich sur Rhin s’est spécialisée dans la fabrication de fenêtres subaquatiques en PLEXIGLAS®, le verre acrylique de la marque Evonik. « Régulièrement, nos clients nous demandent pourquoi nous n’utilisons pas du verre », dit Moritz Meinesz. Le verre doit être très épais pour résister à la pression de l’eau et donne une légère teinte verte. C’est pourquoi il n’est pas approprié pour nos réalisations. « Avec le PLEXIGLAS®, nous pouvons au contraire fabriquer des fenêtres qui laissent parfaitement passer la lumière, sans aucune coloration, et offrent une vue sans déformation tout en étant extrêmement résistante », dit l’expert. Gerold Wimmer est également convaincu par les étonnantes qualités du verre acrylique : « le PLEXIGLAS® et l’acier forment un mariage parfait ».

Une piscine poids lourd

« Les propriétés du PLEXIGLAS® parlent d'elles-même. Il est plus léger que le verre, plus résistant et ne se ternit pas. »

Gerold Wimmer
Directeur des ventes et du développement commercial, Berndorf Metall- und Bäderbau GmbH

Le sol et un des côtés de la piscine en L ne sont respectivement constitués que d’un seul et unique bloc en PLEXIGLAS® transparent. Les plaques de 3,5 mètres par 1 mètre et de 3,5 mètres par 1,1 mètre ont été montées dans le bassin en acier, sur place, à Helsinki. Une véritable gageure logistique : à elles seules, les deux plaques en PLEXIGLAS® pèsent une tonne, et le bassin, avec son cadre en acier, y ajoute 1,7 tonne. C’est pourquoi Moritz Meinesz fit coïncider la livraison des éléments de la piscine avec la planification de la construction de l’hôtel. Il put ainsi profiter de la grue pour monter le tout au 17ème étage.

Autres projets communs prévus avec du PLEXIGLAS®

Gerold Wimmer, de la société Berndorf Metall- und Bäderbau, et Moritz Meinesz, d’Hydrosight, font une belle équipe. En effet, les bassins en acier de l’autrichien se laissent parfaitement assembler avec les constructions en PLEXIGLAS® de l’allemand. C’est pourquoi les deux experts planchent déjà sur de nouveaux projets, avec des bassins aériens encore plus spectaculaires. Cela reste donc captivant.

Plus incassable que le verre

Arrivée au sommet, l’ensemble a été assemblé et étanchéifié avec une machine à haute pression pour le silicone. Le silicone est un matériau particulièrement adapté car il a la particularité de rester souple et étanche même à des températures ambiantes extrêmes (de -30 à +60 ° C). « Les techniciens de la société Berndorf n’étaient pas chauds pour aller sur la plateforme de montage », se rappelle Moritz Meinesz en souriant. « Il ne pouvait pourtant rien leur arriver, puisque les plaques en PLEXIGLAS® de 88 mm d’épaisseur sont bien plus résistantes que le verre traditionnel. C’est un facteur de sécurité majeur. » Il ne peut en effet y avoir de point plus important lorsqu’il s’agit d’une piscine transparente avec 54 000 litres d’eau et qui dépasse du 17ème étage d’un immeuble.