© Linus Lintner Fotografie / Design: Naveen Mehling

Chaud devant !

Grâce au PLEXIGLAS® LED, un stand de « Currywurst » devient une curiosité toute en lumière.

La Currywurst, cette saucisse au curry emblématique, se décline à l’infini : qu’elle soit Brühwurst (bouillie) avec ou sans boyau, Bratwurst (grillée) ou Rindswurst (à base de bœuf), il existe autant de recettes originales que l’on en dénombre de variantes. Et l’exercice se complique encore pour la sauce… Toutefois, indépendamment des différentes recettes régionales, la Currywust reste l’un des snacks et des plats de restauration collective les plus populaires en Allemagne. De nombreuses légendes gravitent autour de la genèse cette spécialité culinaire.

1952: La première currywurst

La famille propriétaire de la célèbre baraque à saucisses berlinoise Zur Bratpfanne s’enorgueillit également sa propre histoire de ses débuts avec la Currywurst : après la guerre. Annemarie, la future femme de Günter Mosgraber, fondateur de la société, s’occupait de la maison d’une famille américaine. Elle y a appris à préparer le Ketchup et une sauce pour hamburger – ainsi que le curry. De ce ­savoir-faire naquit la recette familiale et en 1952, Günter Mosgraber vendait la première Currywurst. Depuis plus de 60 ans, les recettes de la Currywurst (et autres spécialités) des Mosgraber n’ont pas changé – contrairement à l’aspect de leur échoppe, toujours située, depuis 1966, dans l’artère commerçante de la Schlossstraße dans le quartier berlinois de Steglitz. Après de nombreuses transformations et bon nombre d’aménagements, le snack est devenu en septembre 2011 une véritable curiosité touristique lumineuse grâce au PLEXIGLAS® LED.

« J’ai attendu cela pendant plus de dix ans et grâce à la modernité du concept, j’ai finalement obtenu un permis de construire », explique Matthias Mosgraber, propriétaire actuel et fils du fondateur. « C’est devenu un véritable projet de design grâce auquel je voulais donner encore plus de charme à la rue. » La nouvelle baraque mêle tradition et modernité : l’enseigne Zur Bratpfanne en lettres anciennes ressort nettement sur la construction composée d’une ossature métallique et de 27 panneaux lumineux en verre.

Éclairage homogène des surfaces

« Désormais, la Bratpfanne s’aperçoit de loin, telle un diamant lumineux. Grâce au système de platines DEL sur mesure et de PLEXIGLAS® LED, les couleurs restent saturées, même sous l’éclairage cru de la rue commerçante », déclare Naveen Mehling, concepteur d’éclairage ayant conçu et réalisé le projet d’éclairage. À l’extérieur, l’éclairage des surfaces se compose de vitrocéramique de 21 mm d’épaisseur en verre blanc haute qualité et à l’intérieur, de PLEXIGLAS® LED de 8 mm d’épaisseur. De près, le rétroéclairage de la vitrocéramique opalescente génère un aperçu tridimensionnel rappelant les cristaux de glace. « Même éteint, ce matériau constitue déjà une surface de façade esthétiquement intéressante et de haute qualité sur le plan architectural. La vitrocéramique a en outre des propriétés de diffusion très douce de la lumière DEL. Les couleurs affichent à la fois une intensité vive et des teintes légèrement pastel, » explique M. Mehling.

L’éclairage de surface derrière le verre est généré par une injection par les bordures de la lumière produite par des DEL puissantes dans le PLEXIGLAS® LED. Le résultat : une surface lumineuse homogène sans stries ni taches de lumière. « L’effet lumineux optimal dans le PLEXIGLAS® s’appuie évidemment sur une base de sources lumineuses et de modules de commande de qualité élevée ainsi que sur un ­logiciel convivial afin que son utilisation soit facile pour l’utilisateur », déclare M. Mehling. Les 27 panneaux de verre constituent des éléments lumineux indépendants pouvant être commandés séparément via un Smartphone, une tablette ou un ordinateur grâce au module DMX – en théorie, on peut choisir parmi 16 millions de couleurs. « Par exemple, l’ambiance lumineuse est modifiable selon la période de la journée – ou la luminosité.

Currywurst und Pommes Frites

Il y va de la saucisse !

La currywurst est un plat très prisé en Allemagne. Sa préparation diffère cependant en fonction des régions : en fonction de la région, on vous la sert soit grillée, soit bouillie, entière ou coupée en tranches, avec une sauce tomate au curry ou bien avec un ketchup au curry. Selon les sources, ce plat fut créé en 1949 à Berlin. On y trouve  également aujourd’hui un musée de la currywurst.

© Jasom/fotolia

Des effets créatifs

La variation de l’intensité et la configuration des couleurs peuvent s’effectuer non seulement de manière synchrone, mais les passants peuvent également être de nouveau surpris par les changements de couleur dynamiques avec des possibilités de combinaisons infinies », explique le concepteur d’éclairage. Pour l’instant, les couleurs changent selon le jour de la semaine. « Mais nous voulons poursuivre le développement de ce concept d’éclairage », déclare M. Mosgraber. L’auvent en verre en fait également partie : les étroites jonctions de 5 mm entre les bandes d’acier inoxydable qui maintiennent le toit et n’attirent normalement pas l’attention sont comblées avec des bandes de PLEXIGLAS® Satinice. « Le matériau répartit la lumière des DEL orange de manière optimale. Malgré la lumière directe projetée par l’éclairage, issue de la courte distance entre la source lumineuse et la surface de diffusion, il n’y a aucune tache de lumière et on ne distingue pas les points lumineux des DEL », explique M. Mehling. « La lumière blanche chaleureuse des DEL à l’intérieur et l’éclairage ciblé de la surface du comptoir grâce à des spots à DEL puissants viennent parachever cette visite d’un genre particulier, pour le plus grand plaisir tant du palais que des yeux. »

La lumière est la meilleure des publicités

Grâce à l’éclairage, de nombreuses personnes qui ne nous connaissaient peut-être pas du tout auparavant nous remarquent aujourd’hui.

Matthias Mosgraber
Propriétaire actuel de la baraque à saucisse et fils du fondateur

Et le propriétaire le remarque également à la caisse : « La lumière est tout simplement la meilleure des publicités. Grâce à l’éclairage, de nombreuses personnes qui ne nous connaissaient peut-être pas du tout auparavant nous remarquent aujourd’hui », révèle M. Mosgraber. La plupart de ses clients sont toutefois des habitués et cet expert en saucisses sait bien que : la publicité seule ne suffit pas – la qualité doit être au rendez-vous. C’est pourquoi dans son nouvel établissement, il ne se concentre pas uniquement sur le design, mais également sur les technologies culinaires les plus modernes.                                                                                                             Car recette familiale ou non : « pour moi,                                                                                                                            la meilleure Currywurst est celle pour laquelle                                                                                                                      les clients reviennent », déclare M. Mosgraber.