© William Pryce

Bien plus qu’une simple façade

La maison mère londonienne de la boutique de mode Reiss se pare d’un voile de lumière aérien.

Incroyablement spectaculaire – ce qualificatif est aussi pertinent pour la collection que pour l’enseigne de toutes les filiales de la marque. Avec sa vision insolite de la mode, la maison souligne la singularité de sa clientèle. Cependant, elle possède aussi sa propre individualité : sa maison mère en plein cœur de Londres est habillée d’une extravagante façade. Reflet des multiples facettes de la griffe et de sa philosophie, elle remplit également des fonctions pratiques.

Le ton fut donné dès la mise au concours du projet : la façade devait faire sensation, tout en indiquant clairement qu’elle abritait un temple de la mode. L’objectif était de créer une unité optique entre les divers espaces tels que la boutique, les bureaux, les ateliers de couture et le studio de design, sans oublier l’appartement mansardé au dernier étage. La façade devait également satisfaire aux exigences d’une gestion d’édifice moderne, tout en créant une atmosphère agréable à l’intérieur.

Les amateurs de shopping flânant nonchalamment dans la toute londonienne Oxford Street se dirigent tout droit sur l’édifice de Barrett Street. De loin, on le remarque déjà : la journée, le soleil fait miroiter et scintiller ses milles facettes, lui conférant parfois l’aspect d’un gigantesque code-barres, puis soudain – sous l’effet d’une nouvelle incidence de la lumière – il revêt une tout autre apparence. La nuit exalte encore cette impression : l’édifice paraît alors enveloppé d’un flot de lumière imitant le drapé d’un gigantesque rideau de soie.

Au début du projet, la seule certitude était qu’un rideau de lumière devait envelopper l’édifice.

Thomas Ries
Directeur de projet, Evonik

Un rideau fait d’arêtes et de chants

Ce rideau dynamique et translucide bien qu’opaque est l’inspiration du bureau d’architectes Squire and Partners. Pour donner jour à ces effets changeants, les éléments de ce voile translucide ont du être travaillés : des fraisages verticaux d’une profondeur variable ainsi que l’alternance de bandes mattes ou polies brisent la lumière de mille façons. Le changement d’incidence de la lumière tout au long de la journée permet alors de produire ces effets. La façade requérait pour cela un matériau à la fois translucide et stable. « Au début du projet, la seule certitude était qu’un rideau de lumière devait envelopper l’édifice », témoigne Thomas Ries, qui était responsable du projet chez Evonik. « Le matériau n’a été choisi qu’en cours de réalisation. »

Un seul profil pour des looks à l’infini

Avant et après fraisage, les blocs ont été chauffés uniformément dans un caisson de malléabilité, afin d’extraire toute tension éventuelle du matériau. Ce dernier est ainsi parfaitement et durablement paré contre les agressions extérieures et les diverses charges. Pour rehausser les jeux de lumière, les panneaux ont été ponctuellement polis ou satinés. Dans la mesure où les motifs fraisés reflètent la lumière de diverses façons, l’observateur perçoit des jeux de lumière différents selon l’incidence. De surcroît, le traitement hétérogène des surfaces donne lieu à une agréable lumière non éblouissante, aspect essentiel pour le travail dans les ateliers et les bureaux situés derrière la façade qui nécessite aussi une atmosphère et des températures agréables.

Poli ou mat

Avant et après fraisage, les blocs ont été chauffés uniformément dans un caisson de malléabilité, afin d’extraire toute tension éventuelle du matériau.
Ce dernier est ainsi parfaitement et durablement paré contre les agressions extérieures et les diverses charges. Pour rehausser les jeux de lumière, les panneaux ont été ponctuellement polis ou satinés. Dans la mesure où les motifs fraisés reflètent la lumière de diverses façons, l’observateur perçoit des jeux de lumière différents selon l’incidence. De surcroît, le traitement hétérogène des surfaces donne lieu à une agréable lumière non éblouissante, aspect essentiel pour le travail dans les ateliers et les bureaux situés derrière la façade qui nécessite aussi une atmosphère et des températures agréables.

Une fascination fonctionnelle

La façade devait maintenir au frais les diverses pièces, en particulier celles exposées au sud. Bien que le matériau
PLEXIGLAS® absorbe une partie de la chaleur des rayons solaires, le bureau d’architectes décida de renforcer encore l’effet de refroidissement. A cette fin, la façade fut fixée à une largeur praticable du bâtiment, de façon à permettre la circulation d’air et les travaux de maintenance. Les panneaux PLEXIGLAS® sont espacés de 40 millimètres et placés à 60 centimètres de la paroi de l’édifice. Chaque panneau repose sur deux consoles d’acier en T. Les supports eux-mêmes sont masqués et ponctuellement fixés par des fraisures aux montants verticaux en acier inoxydable de la façade. Etant donné que le vent peut facilement s’engouffrer entre la façade et l’édifice, les fixations à la façade sont ajustables. Les écarts entre les panneaux assurent la déviation des charges au vent. « Ce système reste fonctionnel même lorsque les panneaux s’allongent légèrement sous l’effet de la chaleur », explique Thomas Ries. « Une attention particulière a été accordée à la fixation des plaques, afin d’offrir une résistance aux diverses dilatations thermiques et aux charges au vent extrêmes. »

Aura de lumière nocturne

Grâce à la fixation quasi invisible, la façade semble flotter dans les airs, entièrement détachée de l’édifice. L’enseigne est non seulement reconnaissable de loin la journée, lorsque la lumière du soleil se brise de mille façons sur le profil des panneaux, mais aussi la nuit. « La suspension placée à l’arrière des blocs PLEXIGLAS® accueille des rails équipés de DEL », précise l’architecte. « Elles peuvent être commandées séparément et sont programmées pour illuminer le bâtiment d’un camaïeu de blancs aux tonalités toujours plus chaudes à mesure que l’on monte. » Afin que la lumière soit mise en valeur comme il convient, il est primordial que le matériau possède un degré de transmission élevé. La brillance des plaques PLEXIGLAS® confère à ce rideau de lumière au cœur de la ville de Londres un éclat fluide et soyeux, constituant un écrin exceptionnel à l’emblème de Reiss.